Un hommage au travail de la maman d’Ernest et Célestine

Un hommage au travail de la maman d’Ernest et Célestine

Des albums illustrés au long métrage

Le film est truffé de clins d’œil aux peintures de Monique Martin et aux albums de Gabrielle Vincent. Le film respecte l’esprit qui a animé l’artiste quand elle dessinait les albums d’Ernest et Célestine. Il véhicule les messages et les valeurs qu’elle défendait avec ardeur. L’amitié sincère, le courage, l’acceptation de l’autre malgré ses différences… sont des valeurs qui émanent de ce film merveilleux.
Pourtant, l’histoire racontée dans le film s’écarte de l’univers dans lequel vivent les deux personnages des livres. Il y a le monde d’en-haut, les ours, et le peuple d’en-bas, les souris, destinées à devenir dentistes ou prothésistes dentaires. Dans le film, Célestine est une ado qui se rebelle contre le destin qu’on lui impose. Elle n’a qu’une envie : passer sa vie à dessiner… comme Gabrielle Vincent. Visitez le site officiel du film

Une équipe de choc

Ces admirateurs de Gabrielle Vincent ont un point commun : ils ont tous été séduits par la série des albums d’Ernest et Célestine quand ils en faisaient la lecture à leurs enfants !

Le producteur

Didier Brunner est un producteur de films d’animation, via sa société de production « Les Armateurs ». Il est connu pour la production du long métrage « Kirikou et la sorcière », « Les Hirondelles de Kaboul », « Brendan et le secret de Kells », « Les triplettes de Belleville ». C’est lui qui est à l’origine du projet du film « Ernest et Célestine » . Il a eu l’audace de contacter les ayants droits et le génie de réunir l’équipe pour parvenir à réaliser un film magnifique.

Le scénariste écrivain

Daniel Pennac est un écrivain qui a su transposer le monde d’Ernest et Célestine pour construire un scénario passionnant et respectueux de l’œuvre de Gabrielle Vincent. Il avait entretenu une relation d’amitié épistolaire avec Gabrielle Vincent, pendant plus de 10 ans. Il était donc tout désigné pour écrire ce scénario. Daniel Pennac, professeur de français de tout temps amis des cancres, grand partisan de la lecture à voix haute, devenu un écrivain très aimé du grand public, n’a eu aucun mal à se couler dans le monde émouvant et espiègle d’Ernest et Célestine.
Il est l’auteur de nombreux ouvrages, « Cabot-caboche », « Au bonheur des ogres », « Chagrin d’école », « La petite marchande de prose »…

Les réalisateurs

​ Benjamin Renner est un animateur et réalisateur français de films d’animation. Il est connu pour la réalisation du film «  La Queue de la souris », « Le Grand Méchant Renard » . Il est également auteur BD : « Un bébé à livrer » et « Le Grand Méchant Renard »…

Vincent Patar et Stéphane Aubier, sont des réalisateurs belges. Ils ont réalisé différents épisodes de « Pic Pic André Shoow », le long métrage « Panique au village », « La rentrée des classes »… qui leur confèrent une solide réputation internationale.

La musique

Vincent Courtois est musicien. Il accompagne les personnages à l’écran, Célestine à la clarinette , Ernest au violon et au piano, quand ils sont ensemble.

Les décors

Zaza et Zyk ont réalisé les décors à l’aquarelle sur l’ensemble du film, afin d’être au plus proche de l’ambiance dégagée par les techniques utilisées par Gabrielle Vincent.

Les voix

Pauline Brunner prête sa voix à Célestine et Lambert Wilson, la sienne à Ernest.

Une collaboration récompensée

En 2012, le film Ernest et Célestine sort en salles en France et fait plus d’un million d’entrées. Il sera traduit et diffusé dans plus de 25 pays.
En 2013, le long métrage reçoit le César du meilleur film d’animation .
En 2014, le film reçoit 3 récompenses à la cérémonie des Magritte : meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur son.
Au-delà de l’Atlantique, le film est sélectionné aux Oscars et nominé comme meilleur film d’animation en 2014.